Vos Avantages

Economie circulaire : utopie ou réalité ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler d’« économie circulaire », mais savez-vous ce qui se cache vraiment derrière ce concept ? Nouveau mot creux à la mode ou réelle possibilité de changement ? Voici un petit éclairage pour mieux comprendre. 

 

Définition de l’économie circulaire 

 

En Occident, nous produisons en ligne extraire des matières premières, transformer, consommer, jeterL’économie circulaire, au contraire, cherche à éliminer la notion de déchet en produisant en cycle, comme dans la nature : pas besoin de souffleurs de feuilles mortes en forêt, elles se décomposent pour nourrir le sol, dans lequel l’arbre puise pour créer de nouvelles feuilles au printemps. Le cycle est infini et ne produit pas de déchet. 

 

L’économie circulaire est souvent réduite à l’idée de transformer les déchets en ressources, sans questionner la production des déchets. En réalité, l’économie circulaire commence bien en amont des déchets il s’agit d’abord de repenser la façon de produire pour utiliser moins de ressources et réduire le gaspillage, de prolonger la durée de vie des produitspuis enfin de réutiliser et recycler. 

 

Aller vers un modèle économique circulaire est une volonté européenne, déclinée dans chaque pays. En Belgique, chaque région a ainsi adopté une feuille de route de l’économie circulaire en 2016-1017, avec des objectifs à atteindre pour tendre vers ce nouveau modèle. 

 

 

Exemples concrets d’économie circulaire 

 

Savez-vous qu’un flacon de gel WC ne contient que 5% de substance active et 95% d’eau ? Est-ce utile de produire un flacon de plastique dur jetable pour 95% d’eau ? Si le fabricant décidait de mettre 100% de substance active à diluer par le consommateur, cela réduirait de 95% le nombre de flacons utilisés et jetés ! Voici un exemple concret de ce que signifie repenser la façon de produire et réduire le gaspillage. 

 

Pour utiliser moins de ressources, de nouveaux concepts voient le jour qui permettent de louer ou partager des objets. C’est « l’économie de la fonctionnalité » : acheter un service plutôt qu’un objet. Si chacun prend soin de ces objets partagés, l’intérêt est de produire moins et d’optimiser l’utilisation des objets. 

 

Pour prolonger la durée de vie des produits, il s’agit de lutter contre l’obsolescence programmée : pour les fabricants, le but est de produire plus durable en réfléchissant en amont à la solidité, à la possibilité de réparer et de recycler leurs produits et leurs emballagesPour le consommateur, c’est d’identifier et de privilégier ces produits, ce qui n’est pas toujours simple. 

 

La réutilisation de déchets en ressources est la partie la plus familière de l’économie circulaire, et beaucoup d’initiatives ont vu le jour dans ce sens. Par exemple, Mad Lab et Beer Food réutilisent les drèches de micro-brasseries urbaines pour fabriquer de délicieux crackers, que vous pouvez trouver en magasin bio.  

 

 

Devenez acteur de l’économie circulaire 

 

En temps que citoyen et consommateur, vous pouvez participer à la transition vers une économie plus circulaire : acheter des objets durables, réutilisables, réparer plutôt que racheter, priviléger les achats d’occasion ou reconditionnés plutôt que neufs, tout cela évite le gaspillage de ressources et participe ainsi à l’économie circulaire.  

 

Vous pouvez aussi participer dans l’autre sens, en remettant en circulation des objets que vous n’utilisez plus : les magasins comme Troc.com ou Les Petits Riens se chargeront de leur donner une 2nde vie. Vous pourriez aussi aider des personnes à réparer leurs objets ou prêter à votre entourage ou à vos voisins, des objets qu’ils ne possèdent pas mais n’utilisent pas beaucoup, comme l’appareil à raclettes ou le taille-haie. 

 

 

Utilisez vos éco-chèques pour soutenir l’économie circulaire 

 

Pour vos achats circulaires comme des piles rechargeables, du papier recyclé ou des crackers à la drèche de bière, pour vos réparations de chaussures ou de meubles, pensez à utiliser vos écochèques ! Vous trouverez ici la liste des commerces qui les acceptent : https://www.oudepensermesecocheques.be/