Vos Avantages

3 astuces pour des achats plus écologiques et économiques

Comment faire pour que chacun de nos achats redonne le sourire à la planète et à notre portefeuille ? Ces 3 astuces sont un bon début…

1. On se chauffe aux pellets ou aux buches de bois

Les pellets et les bûches de bois sont parmi les énergies les plus attractives. La Belgique est d’ailleurs le plus gros consommateur de pellets d’Europe selon l’Association européenne pour la biomasse (Bioenergy Europe). C’est donc une option à ne pas négliger si vous envisagez de changer votre équipement de chauffage ou si vous devez en choisir un pour votre nouvelle habitation.

Les avantages ?
> La stabilité du prix comparé aux énergies fossiles
> Le faible coût d’utilisation
> C’est un choix écologique

Les pellets sont fabriqués à partir de sciures et de copeaux de bois, souvent de production locale, en Belgique ou de pays limitrophes. La combustion n’est pas toxique et est neutre en CO2. Quant au prix, c’est l’un des plus faibles au kWh et, surtout, il est bien plus stable que celui des énergies fossiles ! En pratique, comptez 5,14 cents pour les pellets en vrac, 5,84 cents pour les pellets en sac. Le bois en bûches fait mieux encore : 4,96 cents. Quant aux aux énergies fossiles, les prix s’élèvent à 6,35 cents pour le mazout, jusqu’à 5,01 cents pour le gaz selon votre Région et jusqu’à 27,33 cents pour l’électricité, aussi selon votre Région (source Apere).

Vous ne voulez pas changer tout votre système de chauffage ? Les pellets et les bûches peuvent aussi être un bon chauffage d’appoint. Il vous suffit alors, plutôt qu’une chaudière, d’installer un poêle. Cerise sur le gâteau, pellets, bûches et poêle peuvent être achetés avec vos éco-chèques !


2. On achète l’eau du robinet

Et plus l’eau en bouteille. Les Belges ont consommé 1 502 millions de litres d'eau embouteillée en 2017 !

Les avantages ?
> Elle coûte beaucoup moins cher.
> Sa qualité est plus contrôlée que celle en bouteille.
> On y trouve 2x moins de micro-plastique et présente moins de risque d’excès de minéraux.

L’impact écologique de l’eau en bouteille plastique est de 90 à plus de 1 000 fois supérieur à l’eau du robinet. Une bouteille en PET génère 129 g de CO2. Quant au prix : l’eau du robinet coûte un demi cent par litre contre 18 cents pour l’eau en bouteille la moins chère. Bref, 36 x moins ! Il ne vous reste plus qu’à acheter, grâce à vos
Eco Pass, des gourdes et/ou une carafe filtrante.


3. On achète un ticket de train plutôt que du carburant

Du moins quand on veut s’offrir une escapade en Ardenne ou à la côte. Ou pour les trajets des enfants vers l’école.

Les avantages ?
> C’est plus eco-friendly.
> Vous pouvez lire, vous reposer, profiter du paysage.
> C’est économique grâce aux formules de réduction.

Le train émet 28 g de CO2 par kilomètre contre 127 g, en moyenne, pour les voitures. Ainsi, un aller/retour de 5 km en voiture chaque jour émet 700 kg de CO2 par an. Quant au prix de revient d’une voiture au kilomètre, il avoisine en moyenne les 27€/100 km (selon le prix d’achat, le carburant, la consommation, l’assurance, etc.). Un trajet en train revient, en billet standard, entre 2,40 € et 21 € en 2e classe selon la distance. Différentes formules permettent de réduire ce coût. Parfois, plusieurs enfants de moins de 12 ans peuvent même accompagner gratuitement ! Et contrairement au carburant, vous pouvez acheter vos tickets de train avec vos
Eco Pass !